LE JEÛNE...

Tout le monde a besoin de jeûner, et tout

le monde peut jeûner!

 

Pour comprendre cela, partir du principe qu'en mangeant tous les jours,

on ne respecte pas son corps.
Voir que tous les jours, on mange par habitude, par stress, par peur,

par gourmandise, par faim, par plaisir.

Tout ceci se mélange et on ne sait plus bien discerner ce qui l'emporte,

et si manger nous fait vraiment le bien qu'on en attend. 
On a chacun un comportement alimentaire, certains préfèrent manger tous les jours la même chose, d'autres aiment changer.

Le jeûne, même très court, même de quelques heures, c'est un moment Pour se respecter, se poser, se reposer, faire le point, s'arrêter, se relaxer et, évacuer!

 

Jeûner est aussi un comportement, c'est aussi une habitude, qui peut être spontanée ou volontaire, c'est aussi un plaisir.

Le plaisir de découvrir de nouvelles sensations, de ne pas avoir de stimulations, de se sentir léger, d'avoir l'esprit plus clair, parfois d'avoir du temps pour lire, pour écrire. 

Jeûner, est une expérience complètement différente de manger peu, c'est boire seulement de l'eau pure.

 

Dans le jeûne, il ne se passe rien, pourquoi ? 
Parce que le corps attend, le corps attend car il sait que vous lui redonnerez à manger quand il aura besoin. 
Simplement, en attendant, il perd du poids pour survivre et il profite pour faire le ménage, car il ne reste jamais inactif. 

Si on n'a aucun problème se santé, le jeûne est naturel, on est à l'aise et heureux, on dort peu et bien, et si on a moins de tonus que d'habitude, on l'accepte comme un moment de repos, d'intériorisation. 

Si le ménage à faire est important, alors le jeûne est une activité physique intense, comme le sport mais une activité physique interne, qui demande aussi de l'énergie, qui fait perdre du poids, et donc, comme le sport, il faut être en bonne condition, le pratiquer de façon régulière, et de façon progressive.
Commencer par une demi-journée, puis une journée, puis trois jours, et recommencer, en le faisant le plus souvent possible.

 

 le jeûne en 3 phases
- le temps de préparation : dès qu'on commence à y penser 
- le temps de repos : on ne fait rien d'autre 
- le temps de récupération : le moment de la récompense commence à la fin de la récupération.

 

Le jeûne est naturel, on doit seulement réapprendre à jeûner. 

Réapprendre à se détendre, à lâcher prise et ne pas se faire violence, obéir à son corps, ne rien attendre, observer en toute confiance et en toute sécurité

tout ce qui se passe à l'intérieur de soi, et le comprendre comme une leçon de la nature.

Et ainsi, retrouver notre assurance et le sentiment de plénitude.

Pour beaucoup de gens, le jeûne paraît extrême ou violent.
Il peut l'être d'une certaine façon, quand on est très intoxiqué nerveusement, mentalement, en tant que révélateur d'une situation elle-même extrême, violente, non maîtrisée, que l'on ne veut pas voir, dont on n'a pas conscience.

 

CE QUE PROCURE LE JEÛNE
QUE PEUT-ON EN ATTENDRE ? 

Le jeûne au repos complet donne au corps l'opportunité d'un travail de régénération cellulaire qui reconnecte la personne avec sa propre histoire,

passée et à venir, c'est-à-dire résout tout ce qui était resté à l'état latent, qui peut se présenter dans le moment présent et qui aurait resurgi dans l'avenir.

La pratique régulière du jeûne fait resurgir une après l'autre toutes les situations non terminées.
C'est une réactivation des processus d'élimination.
Chaque jeûne reprend le travail là où le précédent s'est arrêté, et réalise un travail différent, qui fait progresser dans le sens de la résorption

de tout ce qui s'est accumulé.

Le jeûne sert ainsi de révélateur : pendant la cure, la diversité et l'intensité des symptômes permet la prise de conscience et l'évaluation

d'une partie de la toxémie ; après la cure, grâce à l'état de relaxation retrouvé, on ressent mieux les besoins réels de son corps, les rythmes naturels,

le besoin de repos, les réactions à toute agression, on peut mieux discerner ce qui est « bon » ou « mauvais » pour soi.

On retrouve un regain d'énergie et plus de confiance en soi, le mental se clarifie, et on retrouve le fil conducteur de sa vie, on peut prendre des décisions importantes pour son avenir et se repositionner dans ses relations.

 

 " … Lorsqu’il s’agit de santé (de son absence plutôt, car c’est alors qu’on s’en inquiète), le malade fait généralement appel à un praticien de la profession médicale qui, en France notamment, est le seul autorisé à « guérir »; ou bien il se tourne vers ceux que l’on nomme «guérisseurs », c’est-à-dire qui ne sont pas autorisés à donner des soins, encore qu’en plusieurs pays, et non des moindres, les naturopathes, chiropracteurs, etc., peuvent, sous certaines conditions, exercer leur art. (1)
Herbert M. Shelton n’appartient à aucun de ces groupes.
Ses connaissances et son autorité n’en sont pas moins immenses car il n’est guère de problème touchant aux conditions de la vie saine qu’il n’ait approfondi au cours de sa longue carrière.
L’auteur de cet ouvrage est un savant, un hygiéniste non dans le sens restreint donné habituellement au mot « hygiène », mais dans l’acception la plus large et la plus précise du terme, c’est-à-dire en tant que science du maintien et du rétablissement de la santé…
Toutefois, avant d’entreprendre le plus, il reste d’essayer le moins, c’est-à-dire effectuer de courts jeûnes de 24 à 48 heures, chaque fois que l’organisme donne le signe d’un malaise ; ce petit repos est de bonne sagesse…(...)"

LE JEÛNE
Extrait de la préface
Herbert M. SHELTON

 

Le jeûne, tel que nous l’entendons, est l’abstention volontaire et totale de tout aliment excepté d’eau.
Nous n’employons pas le mot jeûne pour décrire une diète de jus de fruits, par exemple.
Le jeûne est un repos : des vacances physiologiques.
Ce n’est pas une épreuve ni une pénitence.
C’est une mesure de nettoyage qui mérite d’être mieux connue et plus largement employée.(...)

 

LE JEÛNE GUÉRIT-IL LA « MALADIE » ?

… Pour nous il n'y a pas vingt mille «maladies » mais de nombreux états locaux provenant d'un dérangement général de l’organisme.

Nous ne cherchons pas à soigner la « maladie », mais à supprimer les causes de l’altération et à procurer à l'organisme malade toutes les conditions naturelles ou hygiénistes qui faciliteront son retour spontané à la normale biologique et physiologique…
… Le jeûne fait partie des soins rationnels du corps malade, il ne traite ni ne guérit la maladie…
… Nous ne prétendons pas que le jeûne restaure la santé, mais simplement qu'il permet à l’organisme de se guérir lui-même.


Quel est donc le rôle du jeûne ?
1° Il donne un repos complet aux organes vitaux.
2° Il arrête l’absorption d’aliments qui se décomposent dans les intestins et qui ensuite intoxiquent le corps.
3° Il vide les voies digestives et les débarrasse des bactéries de putréfaction.
4° Il donne aux organes d’élimination l’occasion de mettre leur travail à jour, et il facilite l'élimination.
5° Il rétablit la chimie physiologique normale et les sécrétions normales.
6° Il favorise la désintégration et l’absorption des déchets (excrétions), effusions, dépôts, tissus « malades », et excroissances anormales.
7° Il rajeunit les cellules et tissus, et il régénère le corps.
8° Il permet la conservation et la recanalisation de l'énergie.
9° Il augmente les pouvoirs de digestion et d’assimilation.
10° Il éclaircit et fortifie l’esprit.
11 ° Il améliore le fonctionnement général du corps.
Chacune de ces affirmations a été entièrement prouvée au cours de ce livre."

 

"Médecine vient du latin medicina, qui signifie "art de guérir".
Quelle autre approche que le jeûne et le recours aux capacités inhérentes au corps peut prétendre guérir quoi que ce soit ?
Nulle guérison ne viendra d'un remède , la guérison est l'apanage du corps , tout produit extèrieur ne venant que soutenir (ou empêcher ) cette guérison.
Suivez moi dans cette nouvelle exploration du premier moyen de guérison, le plus simple, le plus accessible , le plus efficace : le jeûne !"
Thierry Casanovas

 

 

 

RECOMMANDATION

 

Livres

"Le Jeûne"

Ed. Le courrier du livre
H.M. Shelton

" Le Jeûne, une nouvelle thérapie "

Ed. La Découverte
Thierry de Lestrade 

"Jeûner pour sa santé"

Ed.Québécor
Nicole Boudreau

 

Vidéos

"Guérir de toutes les maladies!
Le Jeûne, 1ere et unique médecine"

"Le Jeûne, la fête du corps"

Thierry Casasnovas

" Le Jeûne, nouvelle thérapie?"
Arte

Congrès du Jeûne thérapeutique
Sylvie Gilman

Presse

"L'incroyable force du Jeûne"
Article de Jean-Marc Dupuis

Télécharger
Le Jeûne
Regenere.org
Thierry Casasnovas
Le_jeune.pdf-1741163963.pdf
Document Adobe Acrobat 1.6 MB
Télécharger
Le Jeûne
Arte
DDP-Jeune.pdf
Document Adobe Acrobat 524.5 KB

Le Corps,Temple Sacré de l'Esprit.