NATUROPATHIE...

 Des Remèdes Naturels Externes

 

Selon L' Organisation Mondiale de la Santé.

« La Naturopathie est un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses

de l'organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques ».

 

"La principale raison de la faillite de la science médicale moderne, c'est qu'elle s'attache

aux manifestations et non aux causes."

Dr. Edward Bach

 

Etymologie
"Naturopathie " vient de deux mots anglais "nature" et "path" qui signifient "le chemin de la Nature" ou la "voie de la Nature ".
Cette appellation de "naturopathy" a été enregistrée pour la première fois aux USA en 1902.

 

Mais c'est en 1935 que la Naturopathie s'est codifiée et développée. 


Son fondateur, le Biologiste français, P.V Marchesseau, avec un esprit de synthèse hors du commun, sut réunir les différentes sciences.

Il a été le premier à parler des hygiènes, en fonction de la constitution énergétique de l' homme (minérale, vitale, mentale et spirituelle).

 

Cadre Naturopathique
Philosophie, le Vitalisme
Science, l'humorisme, la toxilymphémie
Source, l'Hygiénisme
Concept, le causalisme, l'holisme

 

10 Techniques
Variantes selon le tempérament

 

La Bromatologie (alimentation diététique nutrition)
L'hydrologie ( usage de l'eau en interne, externe / chaud,froid)
La Biokinésie (kinésiologie; mouvements gymnastique auto-massages)
La psychologie ( Relaxation, connaissance de soi, reconstruction mentale)
La Réflexologie (activation des systèmes nerveux et glandulaire)
L'Actinologie (Lumière, rayons solaires, lunaires, terrestres)
La Pneumologie (oxygénation, ozone, air, arômes)
La Magnétologie (fluides et magnétismes)
La Chirologie (massages et manipulations)
La Phytologie (plantes)

 

3 Cures
Détoxination
Assécher les sources de surcharge, Jeûne, mono-diète, régime restrictif, ouvrir les quatre émonctoires, libérer le diencéphale, relaxer, reconditionner, réutiliser, réajuster, réanimer, recharger.

 

Revitalisation
Apport d'un fond nutritionnel correct
Choix des tolérances
Adjonction des nutriments
Rejet des dévitalisants

 

Stabilisation
Fuir les centres urbains, dévitalisants ( physiques, mentaux, psychiques)

 

Terrains
Physique, la matière
Mental, la pensée
Vital, la vie et la biologie
Esprit, la spiritualité

 

Différenciations entre Naturopathie et Hygiénisme

 

Si ces deux médecines alternatives ont un même but commun, la Naturopathie propose une batterie de techniques extérieures au corps humain. 

L' Hygiénisme se base essentiellement sur la suppression des causes des troubles de santé.

L' état de l'organisme s'en trouve améliorer automatiquement par homéostasie.

 

Homéostasie
Tout système vivant revient spontanément à son état d' équilibre en l'absence de perturbation.

Processus de régulation par lequel l'organisme maintient les différentes constantes du milieu intérieur (ensemble des liquides de l'organisme) et les limites des valeurs normales.
Caractéristique d'un écosystème qui résiste aux changements (perturbations) et conserve un état d'équilibre.

Capacité physiologique propre, innée à l' être humain, observée aussi dans le règne  animal et végétal.

 

Voyons de plus près les différentes approches.

Les trois piliers communs sont l’alimentation, les techniques de soins, et l’intégration de concepts modernes.

 

L’hygiénisme, un commandement fondamental
1/ La mise en œuvre de précautions pour améliorer la santé.
2/ Les  principes fondamentaux de la Naturopathie par la prévention de la santé et la mise en œuvre de techniques naturelles avec une hygiène de vie adaptée à l’individu.
3/Une source, le courant de pensées scientifiques hygiénistes prônant l’auto-guérison (homéostasie) par l’alimentation spécifique et le jeûne.
4/ La Causalité reprise en Naturopathie.

 

L'Hygiénisme est une ordonnance historique (!), préconisée depuis la Grèce antique par la Déesse grecque de la santé Hygéia,

à l’origine du terme Hygiène.

 

5/ Alimentation spécifique, propre à la physiologie humaine.
6/ Absence de technique de soins exogènes.
7/ Recherche et Élimination de la Cause des causes.
8/ Pratique du Jeûne.
9/ Facteurs vitaux naturels uniquement exploités.
10/ Les causes qui sont sources de santé sont les même qui doivent être mises en œuvre pour la guérison.
11/ Défiance vis à vis de la médecine moderne vue comme potentiellement iatrogène.

 

Iatrogène

Se dit d'un trouble, d'une maladie provoqués par un acte médical ou par les médicaments, même en l'absence d'erreur du médecin.

 

La Naturopathie

Elle, invite à emprunter ce "chemin de la Nature".
Il est bon de souligner que cette même Nature ingénieuse habite -déjà- l'homme (!).
Elle puise ses racines dans le même terreau que l’Hygiénisme et y inclue tous les facteurs de solutions, ceux-ci étant essentiellement externes, cités en présentation.

 

Conclusion
L'aspect "Interventionniste"  de la Naturopathie dans ces dix grandes familles de techniques de soins,  sont réfutées globalement par l’Hygiénisme.

 

Nous retrouvons en Naturopathie les mêmes pierres d’achoppement,  à un degré moindre il est vrai, selon les différentes sensibilités :
de la Naturopathie Orthodoxe proche de l’Hygiénisme à la Naturopathie Interventionniste très "pro-techniques de soins", l’éventail Naturopathique

se déploie via une palette de courants ayant chacun... leur chef de file!

 

 

RECOMMANDATION

 

Livre

"La Naturopathie foudroyée"

Ed. Guy Trédaniel

Robert Masson